L'abbatiale

Située sur la route romane d’Alsace, l’abbatiale Saints Pierre et Paul d’Ottmarsheim est un joyau de l’architecture romane du XIe siècle. Son plan centré octogonal en fait un monument unique en France. Classée depuis 1841 à l’inventaire des monuments historiques, elle est le plus ancien monument cultuel d'Alsace.

Edifiée entre 1030 et 1040 par le Comte Rodolphe d’Altenbourg, membre fondateur de la dynastie des Habsbourg, elle sera consacrée en 1049 par le pape alsacien Léon IX. Elle abrite un couvent de Bénédictines avant d’être convertie en chapitre de Dames Nobles dissout par la Révolution française. Les soeurs Bénédictines reviennent en 1848 et y vivent jusqu’à récemment.

Une architecture unique

Rodolphe d’Altenbourg choisit de copier la chapelle palatine d’Aix la Chapelle, considérée comme la plus belle église de la chrétienté et comme une référence dans les techniques architecturales de cette époque : un plan octogonal, centré, qui s'élève vers la coupole. Nous sommes dans la période "ottonienne" qui préfigure l'art roman. Au XVe et XVIe siècles, deux chapelles sont accolées au nord et au sud du choeur. Dès 1460, l’abbesse Elisabeth de Blumeneck entreprend d’orner l’abbatiale de fresques qui forment aujourd’hui un ensemble intéressant du point de vue artistique, historique et religieux. Malgré plusieurs incendies majeurs notamment au XVIIe siècle et en 1991, l’abbatiale a su conserver son plan d’origine. De l’harmonie des volumes et de la sobriété des décors se dégagent un sentiment de paix et d’équilibre. En 1836, Prospère Mérimée, de passage à Ottmarsheim, dit de l'abbatiale : "Il serait indispensable que le gouvernement vint au secours de ce monument certainement unique dans son genre". Elle fait partie des sites remarquables de la Via Habsbourg, itinéraire culturel européen "800 ans d’art et d’histoire culturelle européenne sur les traces des Habsbourg".
Fermer le menu